Apolline, Constance et les autres...

est une série brodée de protocoles tirés des manuels de savoir-vivre et debonne manière.
Ces manuels qui se diffusant dans toute l’Europe dés le XVIIIe siècle, cherchent à éduquer les jeunes filles et les femmes dans leur rôle d’épouse et mère. Ces ouvrages décrivent précisément les protocoles à suivre afin de bien tenir son foyer et de bien recevoir.
Ce portrait de l’épouse modèle interroge la place de chacun dans la sphère privée et publique et questionne la nature du pouvoir des femmes.

L’usage de cheveux naturels met l'accent sur la symbolique absolue de la femme : sa chevelure, pour ainsi la personnifier et garder trace de ces vies.


Création depuis 2014. broderie aux cheveux naturels. dim. 120x120cm et 60x120cm. photos Aurélie Choiral.

Vu à
Art TRuc Troc. 2016. Bozard, Bruxelles
Boudoir féministe. 2015. Art’mazone, Bruxelles.
Mécanique nécessaire. 2015. Ancienne Quincallerie, Bruxelles.
Motif à mots. 2014. ASCAP, Montbéliard.

 


Apolline, Constance et les autres...

est une série brodée de protocoles tirés des manuels de savoir-vivre et debonne manière.
Ces manuels qui se diffusant dans toute l’Europe dés le XVIIIe siècle, cherchent à éduquer les jeunes filles et les femmes dans leur rôle d’épouse et mère. Ces ouvrages décrivent précisément les protocoles à suivre afin de bien tenir son foyer et de bien recevoir.
Ce portrait de l’épouse modèle interroge la place de chacun dans la sphère privée et publique et questionne la nature du pouvoir des femmes.

L’usage de cheveux naturels met l'accent sur la symbolique absolue de la femme : sa chevelure, pour ainsi la personnifier et garder trace de ces vies.


Création depuis 2014. broderie aux cheveux naturels. dim. 120x120cm et 60x120cm. photos Aurélie Choiral.

Vu à
Art TRuc Troc. 2016. Bozard, Bruxelles
Boudoir féministe. 2015. Art’mazone, Bruxelles.
Mécanique nécessaire. 2015. Ancienne Quincallerie, Bruxelles.
Motif à mots. 2014. ASCAP, Montbéliard.

 


Apolline, Constance et les autres...

est une série brodée de protocoles tirés des manuels de savoir-vivre et debonne manière.
Ces manuels qui se diffusant dans toute l’Europe dés le XVIIIe siècle, cherchent à éduquer les jeunes filles et les femmes dans leur rôle d’épouse et mère. Ces ouvrages décrivent précisément les protocoles à suivre afin de bien tenir son foyer et de bien recevoir.
Ce portrait de l’épouse modèle interroge la place de chacun dans la sphère privée et publique et questionne la nature du pouvoir des femmes.

L’usage de cheveux naturels met l'accent sur la symbolique absolue de la femme : sa chevelure, pour ainsi la personnifier et garder trace de ces vies.


Création depuis 2014. broderie aux cheveux naturels. dim. 120x120cm et 60x120cm. photos Aurélie Choiral.

Vu à
Art TRuc Troc. 2016. Bozard, Bruxelles
Boudoir féministe. 2015. Art’mazone, Bruxelles.
Mécanique nécessaire. 2015. Ancienne Quincallerie, Bruxelles.
Motif à mots. 2014. ASCAP, Montbéliard.

 


Apolline, Constance et les autres...

est une série brodée de protocoles tirés des manuels de savoir-vivre et debonne manière.
Ces manuels qui se diffusant dans toute l’Europe dés le XVIIIe siècle, cherchent à éduquer les jeunes filles et les femmes dans leur rôle d’épouse et mère. Ces ouvrages décrivent précisément les protocoles à suivre afin de bien tenir son foyer et de bien recevoir.
Ce portrait de l’épouse modèle interroge la place de chacun dans la sphère privée et publique et questionne la nature du pouvoir des femmes.

L’usage de cheveux naturels met l'accent sur la symbolique absolue de la femme : sa chevelure, pour ainsi la personnifier et garder trace de ces vies.


Création depuis 2014. broderie aux cheveux naturels. dim. 120x120cm et 60x120cm. photos Aurélie Choiral.

Vu à
Art TRuc Troc. 2016. Bozard, Bruxelles
Boudoir féministe. 2015. Art’mazone, Bruxelles.
Mécanique nécessaire. 2015. Ancienne Quincallerie, Bruxelles.
Motif à mots. 2014. ASCAP, Montbéliard.

 


Apolline, Constance et les autres...

est une série brodée de protocoles tirés des manuels de savoir-vivre et debonne manière.
Ces manuels qui se diffusant dans toute l’Europe dés le XVIIIe siècle, cherchent à éduquer les jeunes filles et les femmes dans leur rôle d’épouse et mère. Ces ouvrages décrivent précisément les protocoles à suivre afin de bien tenir son foyer et de bien recevoir.
Ce portrait de l’épouse modèle interroge la place de chacun dans la sphère privée et publique et questionne la nature du pouvoir des femmes.

L’usage de cheveux naturels met l'accent sur la symbolique absolue de la femme : sa chevelure, pour ainsi la personnifier et garder trace de ces vies.


Création depuis 2014. broderie aux cheveux naturels. dim. 120x120cm et 60x120cm. photos Aurélie Choiral.

Vu à
Art TRuc Troc. 2016. Bozard, Bruxelles
Boudoir féministe. 2015. Art’mazone, Bruxelles.
Mécanique nécessaire. 2015. Ancienne Quincallerie, Bruxelles.
Motif à mots. 2014. ASCAP, Montbéliard.

 


Apolline, Constance et les autres...

est une série brodée de protocoles tirés des manuels de savoir-vivre et debonne manière.
Ces manuels qui se diffusant dans toute l’Europe dés le XVIIIe siècle, cherchent à éduquer les jeunes filles et les femmes dans leur rôle d’épouse et mère. Ces ouvrages décrivent précisément les protocoles à suivre afin de bien tenir son foyer et de bien recevoir.
Ce portrait de l’épouse modèle interroge la place de chacun dans la sphère privée et publique et questionne la nature du pouvoir des femmes.

L’usage de cheveux naturels met l'accent sur la symbolique absolue de la femme : sa chevelure, pour ainsi la personnifier et garder trace de ces vies.


Création depuis 2014. broderie aux cheveux naturels. dim. 120x120cm et 60x120cm. photos Aurélie Choiral.

Vu à
Art TRuc Troc. 2016. Bozard, Bruxelles
Boudoir féministe. 2015. Art’mazone, Bruxelles.
Mécanique nécessaire. 2015. Ancienne Quincallerie, Bruxelles.
Motif à mots. 2014. ASCAP, Montbéliard.